Canal: forum
message original: http://35mm-compact.com/forum/viewtopic.php?f=22&t=47101&p=666782#p666816
 
 
 
Exact antipatr.

Toulin, en effet comme le mentionne antipatr une mesure de lumière incidente ne nécessite pas de correction en fonction de la tonalité du sujet.

Dans le cas de L-208 La mesure se fait avec le dôme blanc situé juste au dessus du capteur. Il y a beaucoup de débats sur la direction dans laquelle on doit pointer le dôme pour faire une mesure avec une cellule de mesure de lumière incidente (oui je sais c’est un peu lourd toutes ces mesures partout dans la phrase…).

Ces débats sont générés par des personnes qui ne comprennent pas leurs outils, désolé si cela sonne arrogant, après tout je suis français, ça vient avec le passeport à la naissance ;)

Plus sérieusement il n’y a pas le moindre doute sur la direction dans laquelle doit pointer le dôme blanc : la source de lumière. Pointer ce dôme dans n’importe quelle autre direction c’est altérer la mesure. Peu sont ceux qui savent exactement pourquoi ils font cela et quelle incidence cela a sur leur mesure, mais il ya en a.

Beaucoup de personnes pointent le dôme au niveau du sujet vers l’endroit où se trouve l’appareil sans comprendre que
1. ils altèrent la mesure, et parfois de facon dramatique.
2. ne sachant comment ni pourquoi leur mesure est altérée, il ne savent pas comment l’utiliser.

Parlons des dia puisque tu en parles. La dia se traite en mesure de lumière tout comme on pourrait le faire du numérique ie en essayant de protéger/conserver les hautes lumières.

Prenons le cas archi-vu et revevu d’un portrait en diapo éclairée par une fenêtre. Schéma:
……………………………============fenêtre==============……………
……………………………….\o/…sujet……………………………….[___| photographe
…………..ici on est bien à l’intérieur…………………………………………….

Le sujet regarde le photographe la lumière arrive sur la gauche du sujet, la pièce n’a qu’une seule fenêtre.
Le sujet a la peau pâle, prenons une suédoise albinos…
Lumière non diffuse, ie dure, violente, barbare, bref de lumière qui crache un contraste méchant.

Cas de la mesure incidente mal faite: on se met au niveau du sujet et on pointe le dôme,le bulbe blanc de la cellule vers l’appareil sur trépied.
le dôme recevant la lumière sur sa gauche essentiellement et rien sur sa droite, fait la moyenne de l’illumination et se retrouve avec moins de lumière perçue qu’il y en a réellement sur la joue gauche et blanche d’une pâleur d’albâtre de notre suédoise. Conclusion: on grille la suédoise, ce qui est peu prudent car elle vient du pays où il ya le plus grand nombre d’hommes battus par leur femmes en europe … digression d’importance majeure pour le bon déroulement de la séance de visio !

Cas de la mesure incidente bien faite: on se rapproche de la belle suédoise prétextant d’une mesure de lumière sous le menton bulbe/dôme dirigé vers la fenêtre (unique source de lumière) pour faire ses avances en étant certain du résultat, et de la photo diapo et de la fin de journée :D

En dia c’est critique car il faut être à 1/3 max de la bonne mesure pour éviter de griller ses hautes lumières.

La raison pour laquelle beaucoup pointent mal leur dôme et pensent bien faire car n’en voient pas l’impact c’est qu’en négatif l’impact est moins visible et surtout le film aime bien être sur-ex par rapport à la diapo, en neg c’est plus dur de griller les hautes lumières.

Certains des plus connaisseurs le font d’ailleurs exprès quand ils « shootent » en film/neg, car ça les aident en plus à déboucher les ombres.

Pour la mesure de lumière réfléchie avec cette cellule on fait glisser le dôme pour découvrir le capteur et on pointe le capteur vers la scène que l’on veut mesurer. Il faut dès lors prendre en compte la tonalité de la scène pour corriger la mesure.

Si cette cellule fonctionne à merveille en incidente elle est peu fiable en réfléchie pour la simple et bonne raison qu’on ne sait pas trop ce qu’elle mesure en terme de couverture. C’est là où ça cloche, pour faire une mesure de lumière réfléchie et la corriger de façon appropriée il faut être certain de la zone couverte, hors quand on la tient à la main, la précision relève plus de la devinette que du jugement précis.

Avec ça tu ne grilleras plus jamais de diapos.

L’autre méthode en mesure réflechie pour être certain de ne pas griller de diapo c’est la mesure réfléchie spot. Mais bon je vais arrêter là.

Je sortirai surement un article la dessus sur mon blog pour ceux que ça intéresse ;)